En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.

Actualités

96 cents la bouteille de Bordeaux : "un bon coup de pub pour l'enseigne, pas pour Bordeaux"

8 mars 2017

96 centimes d’euros la bouteille d’appellation Bordeaux, qui dit moins ? Repérée par Rayon Boissons*, la promotion réalisée ce 4 mars dans le réseau national des hypermarchés Carrefour est sans précédent. Référencées 4,80 euros/col, 150 000 bouteilles « Comte de Talem » (marque du négoce Bertrand Ravache) ont été vendues avec une remise de 80 % sur la carte de fidélité. Une bouteille de Bordeaux en deçà de l’euro symbolique qui ne correspond pas vraiment au positionnement recherché par la filière. « Ces opérations ne sont pas bonnes pour la valeur des produits. Cela crée de la confusion » tonne Bernard Farges, le président du syndicat viticole de Bordeaux. « Ce massacre des prix est certainement un bon coup de pub pour l’enseigne, mais pas pour le produit… Même si aucun consommateur ne peut raisonnablement imaginer qu’il s’agit de son vrai prix. »

« Quand on voit une réduction à -80 %, ce n’est pas crédible » renchérit Allan Sichel, le président du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux. Soulignant que le prix de base est « raisonnable », le négociant se préoccupe d’avantage des mécanismes permettant à la grande surface de rogner ainsi sur son prix de vente. « La technique du cagnottage interpelle. Elle ne passe pas forcément par un bas prix du fournisseur, mais sur la prise de marge sur d’autres produits » regrette-t-il.

 

Source : Vitisphere. Photo : Catalogue Carrefour.

 


professionnels
abonnez-vous
à la newsletter WineAlley