En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.
The best way to French Wines

Actualités

Millésime 2017 : les gelées blanches frappent les vignes françaises

21 avril 2017

Au terme d'une semaine glaciale, le vignoble français a été touché dans ses grandes largeurs par des épisodes de gel. N’atteignant pas (encore) le niveau de la gelée noire de 1991, cet épisode de gel est déjà sévère, amplifié par un débourrement précoce dans les vignes françaises (avec des avances phénologiques de 10 à 15 jours). Actuellement, l’heure est aux premiers bilans en Languedoc, en Alsace, en vallée de la Loire... En Champagne, « il est encore trop tôt pour estimer les pertes. D'autant plus qu'une deuxième salve est annoncée pour la semaine prochaine et que toutes les zones ne sont pas identiquement sensibles » désamorce Maxime Toubart, le président du Syndicat Général des Vignerons.

Dans le Jura, « les dégâts sont encore hétérogènes, entre des parcelles indemnes et d’autres touchées à 100 %. J’aimerais pouvoir encore le dire demain, cela voudrait dire que le plus gros est passé » confie le vigneron Jean-Charles Tissot, le président du Comité Interprofessionnel du Vin du Jura. Il estime que 45 % du vignoble jurassien est touché. « C’est irréversible pour une partie de la récolte. Les premiers bourgeons gelés sont fructifères, on voyait même par endroits des inflorescences. Les seconds feront du bois, mais pas de fruit » annonce-t-il, fataliste, rappelant que les stocks jurassiens sont déjà au plus bas.

 

Source : Vitisphere. Photo : Archives de la Chambre d'Agriculture de l'Yonne.


professionnels
abonnez-vous
à la newsletter WineAlley