En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour disposer de services et d’offres adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres.
The best way to French Wines

Agenda

Maladies du bois de la vigne

le 4 juillet 2017, à Reims

Le dixième congrès international sur les maladies du bois de la vigne (10th IWGTD) se tiendra du 4 au 7 juillet 2017 au centre des congrès à Reims

En 1999 a eu lieu à Sienne (Italie) le premier International Council on Grapevine Trunk Diseases (ICGTD). Depuis, tous les 2-3 ans, les scientifiques du monde entier se retrouvent afin d’échanger pendant 4 jours leurs connaissances acquises sur les maladies du bois de la vigne. Ainsi, du 4 au 7 Juillet 2017, sera organisé au centre des congrès de Reims le 10th ICGTD en collaboration avec l’Action COST FA1303.

Les maladies du bois de la vigne sont dues à des pathogènes qui affectent le bois de la vigne mettant ainsi en danger la pérennité du vignoble. Parmi ces maladies, les plus préoccupantes sont l’esca, le Black Dead Arm (BDA, dépérissement à Botryosphaeria) et l’eutypiose. En France, la perte économique a été estimée à 13% en 2012, ce qui est considérable.

Bien que ces maladies ne soient pas récentes, peu de moyens de lutte efficaces sont à disposition. Jusqu’en 2003 en Europe, certaines étaient principalement contrôlées par l’application d’arsénite de sodium. Ce dernier, très cancérogène, a été interdit.

Ainsi lors de ce 10th ICGTD seront abordés les thèmes suivants :

  • l’identification et la caractérisation des pathogènes associés à ces maladies complexes ;
  • l’épidémiologie des maladies dans le monde entier ;
  • l’impact de ces maladies sur la physiologie de la vigne, quelles sont les conséquences des conditions climatiques (été chaud, sec ou humide) sur l’expression des symptômes foliaires, que savons nous du dialogue moléculaire entre les pathogènes et la vigne, quelles sont les molécules liées à l’agressivité des pathogènes et enfin
  • un point sera fait sur les stratégies développées en pépinières pour maitriser les pathogènes et les pratiques culturales étudiées pour limiter l’expression de ces maladies au vignoble.

Plus de 120 chercheurs et professionnels du monde entier sont attendus pour échanger sur ce sujet.

Vous trouverez toutes les informations ici

Contacts :

Florence Fontaine
florence.fontaine@univ-reims.fr

Vincenzo Mondello

Vincenzo.mondelo@univ-reims.fr